Ils se disputent devant la justice la bannière “majorité présidentielle”


Benoit Maclin, candidat investi par LREM dans la 2e circonscription de la Drôme, a assigné Salim Bouziane, ex-LREM et dissident, devant le tribunal de Valence. En cause, la profession

de foi du candidat dissident qui reprend notamment le terme de “majorité présidentielle”.

Lire la suite chez nos amis du Dauphiné libéré en cliquant ici