L'appel à la vigilance dans la Drôme, département où le coronavirus circule le plus



Alors que la Drôme reste le département le plus touché en France par la 5e vague de Covid-19 et par la propagation du variant Delta, la préfecture appelle les particuliers à limiter les situations d’interaction et les collectivités à proscrire les regroupements. Avec 1 116 cas pour 100 000 habitants dans la Drôme (alors que l’Ardèche atteint les 943 cas pour 100 000), le département reste le plus touché en France par la propagation du variant Delta de la Covid-19. De quoi inquiéter les autorités et la préfecture, qui rappelle : « La mobilisation et l’esprit de responsabilité de chacun et chacune seront déterminants pour faire face à cette accélération de l’épidémie de Covid-19. » Dans ces conditions, à l’approche des fêtes de fin d’année et des réunions en famille ou entre amis, la préfète Élodie Degiovanni en appelle « à la responsabilité individuelle et collective de tous » : « Il est impératif de limiter au plus vite les situations d’interactions propices à la propagation du virus et de maintenir nos efforts en matière de respect des gestes barrières, de dépistage et de vaccination », est-il rappelé dans un communiqué. Par ailleurs, les employeurs du département sont appelés à recourir aussi largement que possible au télétravail.