top of page

Lavande : La Filière appelle à la mobilisation politique pour sa survie



La filière lavandicole, fragilisée par une série de réglementations et d'aléas environnementaux, cherche à sensibiliser les responsables politiques. Des représentants ont rencontré des parlementaires hier à l'Assemblée nationale, initié par Marie Pochon, députée (EELV) de la 3e circonscription de la Drôme.

Pressions multiples telles que surproduction, concurrence mondiale, aléas climatiques, réglementation contraignante, et contamination des plantations bio mettent en péril cette filière. Marie Pochon souligne la nécessité d'une mobilisation politique, au-delà des clivages partisans, pour sauver cette profession en danger.

La région Auvergne-Rhône-Alpes a récemment alloué 2 millions d'euros sur cinq ans pour soutenir la filière des plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Parmi les intervenants, Marie-Pierre Monier, sénatrice (PS) de la Drôme, Laurence Heydel Grillère, députée (Renaissance) de l’Ardèche, Jean-François Lovisolo, député (Renaissance) du Vaucluse, et des professionnels tels qu'Alain Aubanel, président du Syndicat national des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) de France, ont exposé les menaces actuelles sur la filière lavandicole.

bottom of page