top of page

Trois personnes incarcérées dans l'affaire de la cyberattaque massive contre France Travail



Trois individus ont été interpellés et sont actuellement présentés devant un juge d'instruction dans le cadre de l'enquête sur la cyberattaque massive qui a ciblé les données de France Travail entre février et mars. Deux des trois personnes sont nées en Ardèche. Ces jeunes "pirates" ont été mis en examen pour divers chefs d'accusation, notamment l'accès et le maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données, ainsi que pour escroquerie en bande organisée. Le parquet de Paris a requis leur placement en détention provisoire. Les perquisitions menées à leur domicile ont permis de confirmer leur implication dans des activités d'escroquerie, notamment en utilisant la technique du phishing. Les investigations se poursuivent afin d'identifier d'éventuels autres complices dans cette affaire.


Comments


bottom of page